medaille-becker-amabilis

Naissance et baptême: les médailles religieuses, les conseils du Portail du Bijou

La médaille est un cadeau traditionnel. Il s’agit d’un petit disque de métal qui représente un sujet religieux, ou les signes du zodiaque. Le Portail du Bijou Vous aide à savoir quand, à qui et quoi offrir comme médaille. Premier conseil : il est important de choisir la médaille avant la chaîne. Les recherches sont plus faciles dans ce sens !
Lors d’un baptême, n’oubliez pas d’offrir la médaille, avant la cérémonie. Elle participe ainsi à la bénédiction.

Offrir une médaille : qui, pour qui et à quelle occasion ?

Les médailles sont offertes traditionnellement par le parrain ou la marraine lors d’une

Médaille ange en or

Médaille ange en or

naissance, d’un baptême, d’une bat-mitsva, d’un anniversaire ou de la communion d’un enfant. S’il est important de bien choisir la médaille de baptême et de naissance (l’enfant gardera la médaille toute sa vie !), inutile de se stresser plus que nécessaire. Respirez un bon coup, tout le monde peut offrir les médailles pour le simple intérêt de faire plaisir… Il est toujours plaisant d’offrir la chaîne en or en même temps que la médaille. Mais il est tout à fait envisageable de s’offrir soi-même la médaille que l’on souhaite. Après tout, pourquoi attendre les cadeaux pour se faire plaisir ?

Traditionnellement les médailles de baptême ou de naissance sont en or 18 carats. Les médailles de baptême peuvent symboliser les anges, les vierges, les saints du paradis et bien d’autres. Vous trouverez des médailles en forme de coeur, losange, en parchemin ou ovale, il y a un large choix. Les médailles en or plus pures sont de meilleures factures, mais reflètent autant de diversité de choix.

Les médailles en or

Pour ceux qui ont un budget plus réduit, il est aussi possible de trouver les médailles incontournables en plaqué or, ce qui n’enlève rien au symbole qui y est frappé.

Il est bien vu de ne pas confondre la médaille d’ange chrétien et Cupidon. Ces deux chérubins se ressemblent, mais Cupidon a un arc et un carquois. Cupidon n’est pas un symbole Chrétien, et évoque l’amour charnel. On l’appelle Eros dans la mythologie grecque.

Les médailles en or représentant le Christ sont nombreuses aussi, pour vous offrir le choix. Du Christ symboliquement épuré au plus ouvragé des visages, laissez s’exprimer votre imagination, votre sensibilité.
On retrouve également les médailles or représentant St Michel, St Christophe et d’autres Saints Patrons.

Les médailles en argent

Si la médaille en or est le nec plus ultra du bijou religieux classique, il faut tout de même jeter un coup d’oeil à notre collection de médailles en argent. Vous y trouverez peut-être votre bonheur, à moindre coût.
On y retrouve les mêmes sujets, mais la collection argent vieilli ouvre une dimension traditionnelle sympathique.

Un point sur les chaînes

La tradition veut que l’on offre généralement la chaîne de baptême en or. Aujourd’hui, on offre aussi la chaîne en argent. Déjà parce que le coût est plus accessible, mais aussi par question de goût. On retrouve des chaînes de 40 cm, elles concernent plutôt les bébés. Celles entre 45 cm et 50 cm sont plutôt réservées aux petites filles ou au garçons. On peut offrir une chaîne de plus de 50 cm, surtout si on désire que l’enfant conserve plus longtemps le bijou.

A. Augis, Becker et Ascendance Paris : les grands de la médaille


Les deux grandes marques de médailles sont Becker (exposition universelle de 1900) et A. Augis (depuis 1830), en France.

Tout commence pour la famille Augis en 1830 à Lyon avec la fondation d’un magasin de joaillerie. L’affaire tourne bien et reste dans la famille. En 1896, Alphonse Augis, donnant son nom à la Maison, donne une ampleur rare à l’affaire. En 1907, il atteint la consécration en gravant dans l’or des vers de Rosemonde Gérard-Rostand, inventant la « Médaille d’Amour », fabriqué aujourd’hui à plus de 2 millions d’exemplaire.

Edmond Becker s’amuse au début du XXe siècle à dessiner les objets du quotidien, en plein « modern style ». Il participe ainsi à l’exposition universelle de 1900. Trente-huit ans plus tard, il s’associe à Frédéric Brasier et fonde la société Becker-Brasier, qui fabrique uniquement des médailles. Le succès de leurs médailles s’étire tout le long du siècle et encore aujourd’hui, grâce à la finesse de l’ouvrage et la précision des visages.

Une nouvelle marque, Ascendance Paris, qui tend à renouveler et rendre plus contemporain les médailles religieuses.

Le saviez-vous ?

Les médailles forment un réel objet de tradition. Elles sont un lien directe avec le passé chrétien de la France. Elles sont souvent de vraies petits bijoux artistiques, et témoignent de l’habilité des artisans.

La médaille offre un lien privilégié entre son sujet (un Saint Patron, une discipline olympique aussi) et celui qui porte le bijou. La médaille est la reconnaissance de l’appartenance à une communauté.
Le numismate est la chercheur de monnaie et de médaille. Cet historien fouille dans le passé pour comprendre la signification symboliques des médailles.