L’histoire de la bague de fiançailles

Les fiançailles sont traditionnellement l’engagement d’une personne à une autre en lui faisant une promesse de mariage. Elle démontre donc son amour et son engagement envers une personne. On marque généralement cette promesse en offrant une bague de fiançailles, qui est un bijou très spécial. En effet, la bague de fiançailles est généralement un bijou bien plus précieux qu’une alliance car elle est dans un matériau plus précieux que l’alliance et elle est sertie de pierres précieuses, contrairement à l’alliance qui reste plus sobre et plus classique. D’où l’importance du bon choix de la bague de fiançailles.

Symbolique de la bague de fiançaille

Si la symbolique de la bague de fiançailles a toujours été la même et fait toujours mention de la promesse, de l’amour et de l’engagement, elle n’a pas toujours été aussi précieuse, ni même sertie de diamants et autres pierres précieuses.

Déjà dans l’antiquité

Si l’on remonte à l’Ancienne Egypte, la bague en forme de cercle évoquait déjà un amour infini. La légende voulait que si la fidélité était rompue, la bague se cassait. Mais l’origine de la bague de fiançailles elle-même nous provient des anciens Grecs. Mais à cette époque, elle pouvait être offerte en signe d’amitié et ne faisant pas forcément mention à un mariage ultérieur. Chez les Romains cependant, la bague avait déjà toute sa symbolique et était ornée de petites clés, qui rappelaient d’abord l’accès au cœur de sa bien-aimée, mais aussi, de manière plus pragmatique, l’accès de la femme à la moitié des biens de son futur mari.

Au temps des rois

C’est surtout entre le XVème et le XVIème siècle que la bague de fiançailles prend toute sa valeur. On commence à les rendre plus précieuses et on les orne de pierres précieuses, notamment de diamants qui symbolisent l’harmonie après le mariage. C’était donc réservé à une élite et il fallut encore attendre plusieurs siècles avant que les bagues de fiançailles ne se démocratisent.

Jusqu’à aujourd’hui

Aujourd’hui, dans la majorité des pays d’Europe du Sud, on retrouve une bague sertie d’un seul diamant reste celle qui remporte le plus de succès. Les bagues colorées n’y ont quasi pas de succès. Aux Etats-Unis, la bague de fiançailles unique et faite sur mesure est de mise ; on y investit environ trois mois de salaire ! Partout dans le monde, comme la question que l’on pose à sa promise est unique, on accompagne généralement l’événement d’une bague elle aussi totalement unique et exceptionnelle.

Vous pourriez aussi être intéressé par les pages suivantes :