Taille du diamant

C’est la taille du diamant qui va permettre de pouvoir déterminer son véritable éclat. En effet, mieux il sera taillé, plus il sera éclatant. Dès lors, cette intervention humaine est le seul travail d’origine humaine qui va permettre de classer un diamant.

Les proportions du diamant taillé

Si le diamant est tellement apprécié, c’est notamment pour sa brillance, qui reflète sa pureté. Dès lors, la taille du diamant est considérée comme cruciale et c’est cette œuvre d’art qui déterminera la valeur du diamant. La taille du diamant est qualifiée par trois critères définis : le cut grade, les proportions et le polish. Le cut grade est la qualité globale de la taille du diamant. Cette taille est qualifiée soit d’excellente, soit de très bonne, soit de bonne, soit de moyenne. Les proportions est l’appréciation de mesure des angles de la taille du diamant. Les proportions détermineront elles aussi la qualité de la brillance et est qualifiée par les mêmes notes : excellente, très bonne, bonne ou moyenne. Enfin, le polish détermine la manière dont le diamant a été poli après avoir été taillé. C’est en quelque sorte la finition du diamant, l’étape ultime de la taille. Elle est également notée d’excellente à moyenne.

diamants

Maximiser l’éclat

Un diamant qui est taillé de manière plate est considéré comme non excellent. De même qu’un diamant qui est taillé de manière trop profonde sera trop incurvé. Un diamant taillé de manière excellente sera à mi-chemin entre le plat et le trop profond.

Le vocabulaire des lapidairesdiamant_partie

Le diamant est composé de quatre parties distinctes : la table, la couronne, le rondiste et la culasse. Les facettes du diamant doivent être taillées de manière plane dont la forme peut différer selon la manière de la taille. Les arêtes sont les lignes qui séparent les facettes du diamant.

L’impact de la taille sur le prix

Si un défaut est décelé sur le diamant, et qu’il a donc été mal travaillé, cela sera noté sur son certificat. Cela entraînera forcément une décote de la pierre, ce qui fera donc baisser son prix de vente. Outre les trois critères déjà évoqués, on analysera également les critères suivants lorsqu’on établit le certificat du diamant : le rondiste (la bordure extérieure de la pierre), les extra facettes qui sont des facettes ajoutées pour camoufler des imperfections du diamant.

Si les diamants russes ou canadiens sont taillés sur place, il existe quatre centres de taille qui sont New York, Anvers, Tel Aviv et Bombay.
Vous pourriez aussi être intéressé par les pages suivantes :