Florescence du diamant

La fluorescence du diamant est le reflet qu’offre un diamant lorsqu’il est soumis aux ultraviolets. Certains diamants incolores y sont réactifs, ce qui peut tromper l’œil car ils offrent alors une lumière qui peut altérer le grade de couleur réel du diamant. La couleur émise le plus couramment est le bleu.

Pour connaître la fluorescence éventuelle d’un diamant, on se rapporte généralement à son certificat. Ce dernier spécifiera soit « none », ce qui indique que le diamant n’est pas réactif aux ultraviolets, soit « slight » ou « very slight », ce qui indique que le diamant est bien réactif aux ultraviolets. De manière légère. La mention « medium » indique que la fluorescence est moyenne. Enfin, la mention « strong » indique une forte fluorescence du diamant.

fluorescence diamant

Le critère le plus difficile à évaluer

La valeur d’un diamant peut être revue à la baisse lorsque la fluorescence est forte car celle-ci va influencer l’aspect général de la pierre sous certains éclairages. On tente généralement d’éviter les pierres qui ont une forte fluorescence. Cependant, lorsqu’on se retrouve face à un diamant dont le grade de couleur est bas, la fluorescence peut alors devenir un facteur valorisant. En effet, un diamant de grade de couleur K, qui est donc légèrement jaunâtre, peut être interprété par l’œil comme un grade de couleur H, de couleur blanche, grâce à sa fluorescence. C’est davantage vrai lorsque le diamant est monté. C’est donc alors un facteur qui va valoriser la pierre.

On peut donc conclure que la fluorescence d’un diamant est un élément très important lors de son analyse car il permettra de conforter ou non le classement de son grade de couleur et donc sa valeur. On pourra retenir que la fluorescence offre un critère négatif pour les diamants très purs, et sont généralement valorisant pour les diamants les moins purs.

 

Vous pourriez aussi être intéressé par les pages suivantes :