Légendes autour du diamant

Les pouvoirs du diamant.

Le Bien

Dès le 1er siècle avant JC, Pline l’ancien ne tarissait pas d’éloge au sujet du diamant en déclarant : « joie rare de l’opulence invincible et réfractaire à toute violence qui se brise sous l’action du sang de bouc »
Le bouc bien sûr étant le mal incarné ainsi que les forces diaboliques qui contestent le diamant, diamétralement opposé et emblème à part entière du bien et de la limpidité.

La clarté, la pureté.

Sa clarté et sa brillance mieux connues sous le l’appellation « Adamantin », associées à l’incroyable reflet des éclats de lumière vont mener tout droit aux plus folles croyances.

Ne dit-on pas en Inde « qui possède le diamant, repousse le danger ». Cet élément important aura épaulé les commerçants indiens pour distribuer ces pierres au cœur de l’empire romain.
Vendu comme une sorte de porte bonheur, le diamant à l’époque n’était pas perçu d’un point de vue d’ornemental. Notons que les plus belles pierres étaient interdites d’exportation en Inde, elles étaient réservées à l’élite, les autres pierres de couleur étaient destinées aux castes inférieures.

Les aptitudes thérapeutiques

C’est au moyen-âge que le diamant récolte certaines aptitudes thérapeutiques.
Les gens à cette époque pensaient que le simple fait de frotter la pierre sur la partie du corps malade ferait fuir le mal…
C’est à la renaissance que certains pointeront que le fait d’ingérer de la poudre de diamant pour soigner donnait en fait l’effet inverse en tuant, d’ailleurs un pape, Clément 7 en est mort.
A partir de cette époque le diamant va récupérer l’étiquette de poison et restera ancré dans les plus grandes intrigues et complots à la cour.

L’abondance, la force.

Le diamant synonyme de force et d’abondance aura traversé les siècles en restant la propriété des élites et des rois du monde.
Vitrine extraordinaire de leur fabuleuse richesse et de leur grande force.
François 1er par exemple, aimait parader avec des colliers incroyables ornés de plusieurs diamants dont le plus célèbre à onze de ces magnifiques pierres.

Louis 14 stockait pour sa part les diamants ramenés de campagnes.

C’est d’ailleurs J.B. Tavernier, infatigable voyageur à la solde du roi soleil qui fût son principal fournisseur, il fît également découvrir à l’occident de fabuleuses histoires liées aux diamants et particulièrement la légende du fameux diamant « Koh.I.Nan », un pur joyau.

Les extraordinaires légendes autour du diamant.

Au cœur de nombreuses légendes, le diamant est une source d’inspiration intarissable.

La légende de la vallée des diamants.

Une des plus célèbres légendes, reste « la vallée des diamants », lorsqu’ Alexandre Le Grand pénétra cette vallée tapissée de diamants lors de ses nombreuses campagnes en Inde.
La vallée était quadrillée par d’énormes serpents, Alexandre Le grand usa de toute son habilité pour faire fuir les bêtes terrifiantes en utilisant un miroir, le reflet de celui-ci sur les pierres précieuses fit détaler les monstres.

La légende du diamant damné

hope1Au début du siècle dernier, la catastrophe du célèbre Titanic aurait été causée selon certain par le « Diamant Hope » embarqué sur le paquebot.

 

 

 

Les Origines du solitaire

bague de fiançailles diamant marie de bourgogne-1En occident le diamant est souvent lié aux fiançailles voire au mariage.
Cette coutume est assez ancienne, elle remonte à l’époque de Marie de Bourgogne qui en 1477 va recevoir une superbe bague ornée d’un diamant, un merveilleux cadeau de son futur mari Maximilien d’Autriche.

 

 

 

 

 

Vous pourriez aussi être intéressé par les pages suivantes :