Les poinçons

Le poinçon de garantie est nécessairement apposé sur tout ouvrage en métal précieux réalisé ou importés en France.

La France et ses poinçons

Capture d’écran 2014-01-24 à 15.02.31La France utilise donc ses propres poinçons de garantie pour les ouvrages fabriqués en or, argent et platine, et c’est l’Etat français qui certifie ainsi la teneur en métal précieux d’un bijou. Ceci assure l’acheteur de la véracité du bijou. Sans poinçon officiel du gouvernement, un bijou ou ouvrage d’or, d’argent ou de platine, ne peut pas être vendu en France.
Les poinçons représentent ainsi une garantie pour l’acheteur, certifiant que l’ouvrage en métal précieux dit « massif » qu’il achète est totalement, ou du moins, en parti véridique. Dans le cas ou c’est le fabriquant qui appose le poinçon, ce qui se passe dans la plus part des pays en dehors de la France et de la Suisse, le risque d’escroquerie est non negligable. Il est donc préférable d’acheter tout ce qui est bijoux dans ces pays.

La valeur des bijoux

Les poinçons français représentent une garantie pour le vendeur en permettant de connaitre la valeur en carat des bijoux .
Pour l’or, bien qu’il soit possible de peser ces ouvrages chez vous, la meilleure solution reste de les faire expertiser par un professionnel. Le Prix de l’Or permet de connaitre directement le prix de vos bijoux une fois qu’ils sont expertisés. Ainsi, la commission prise par l’acheteur sera valable. Par contre, il faut se rappeler que le poids un or d’un bijoux peut très bien ne pas représenter sa véritable valeur. En effet, un bijoux de collection, unique ou rare peut rapporter bien plus en le vendant directement qu’en le faisant fondre.
Il est très rare de trouver des ouvrages réalisés à 999 millièmes d’un métal précieux, car les bijoux ont tendance à se déformer si le métal précieux n’est pas mélangé à un métal non-précieux, les métaux précieux étant trop mous pour être utilisés seuls. Ceci explique le fait que les poinçons notant que les ouvrages sont faits de métaux précieux purs ne sont utilisés que pour les ouvrages épais, par exemple pour les lingots.
Les poinçons de bas titre vendus par des commissaires priseurs ou par les Caisses de Crédit Municipal sont apposés sur des bijoux d’argent ou d’or.
Les poinçons argent et or issus de ventes publiques sont donnés au ouvrages d’art. Il est donc essentiel de ne pas vendre ce genre d’ouvrages pour seulement le prix de leur poids.

Vous pourriez aussi être intéressé par les pages suivantes :